Jeudi 30 novembre les agents de la Direction de l’Innovation Numérique et des Système d’Information (DINSI) étaient en grève. Pourquoi ?

1 Le Président avait certifié « pas de perte de salaire, pour personne » : mais il propose un gel de nos salaires :
– Avec le nouveau régime indemnitaire (RIFSEEP) un gel des salaires jusqu’à la fin de carrière, par exemple pour un technicien en poste à la DINSI, cela signifie un gel de salaire pendant 25 ans.

2 Des tentatives de division des agents avec des primes différenciées pour un même métier.
– Des agents sans profil de poste,
– Aucune reconnaissance de la technicité informatique,
– Des documents fournis aux syndicats, tardivement et changeants,
– Des difficultés de recrutement au salaire proposé, et un non remplacement des postes,
– Des postes non-attractifs avec cette réforme (niveau de salaire trop faible).

3 La DINSI fait appel à des prestataires extérieurs, avec un service rendu incertain et un coût énorme (1000 euros par jour par prestation, avec des prestations se comptant en mois !)

4 Une DINSI en sous effectif, avec un fonctionnement en flux tendu : la DINSI n’arrive plus à rendre un service de qualité aux autres directions,  plus personne pour accompagner les utilisateurs, plus personne pour former, pour réparer…

5 Une DG méprisante, hautaine, arbitraire et incohérente

 

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *